Du 25 mars au 10 avril
Oulan Bator, Orléans


Anthropocentrisme


Marion Auburtin, Flavio Cury, Aurélien Mole, Olivier Morvan, Marta Orzel


La figure animale est un lieu de projection, l’homme y verse une gamme de sentiments et d’angoisses. Les œuvres interrogent nos préoccupations existentielles, notre culte de la performance, notre désir de contrôle, notre besoin d’affection…

Commissariat :
Sébastien Pons

 

1 Message

  • Anthropocentrisme 24 mars 2011 12:11, par Maxence Julien

    La confrontation de l’homme et l’animal est particulièrement intéressante à aborder sous l’angle du contemporain. Questionnant tant notre relation à nous-même qu’à l’autre, elle interroge également notre place au sein de notre environnement. D’autres expositions avaient pu mettre en lumière certains de ces questionnements : Genève, Bêtes de style, 2006-2007 ; Guyancourt, Drôles de bêtes !, 2007 ; Paris, Bêtes et hommes, 2007-2008 ; Lausanne, Comme des bêtes, 2008. Pourtant, en renouvelant les questions posées comme les réponses apportées, les oeuvres des artistes associés ouvrent sur de nouveaux champs de réflexion. Il y a fort à parier que cette exposition renouvelle notre regard et suscite de nouvelles de interrogations.

Le pays où le ciel est toujours bleu | 20 rue des curés à Orléans | www.poctb.fr | Réalisé avec spip | Se déconnecter ] | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0